Macdonald Tobacco

 

William Christopher Macdonald fonde son entreprise de tabac en 1858. D’abord située à l’ouest de la ville sur la rue Water, Macdonald déménage son usine sur la rue Ontario en 1876. Le bâtiment est partiellement détruit par un incendie en 1895. Il est reconstruit rapidement et les 1 500 ouvriers et ouvrières reprennent le travail. L’usine connaît une expansion importante au 20e siècle et produit, encore aujourd’hui, des cigarettes.

 

<b>Inauguration de l’usine, 1876.</b> Collection Macdonald Tobacco, Écomusée du fier monde
Inauguration de l’usine, 1876.
Collection Macdonald Tobacco, Écomusée du fier monde

 

William C. Macdonald profite de certains avantages fiscaux pour s’établir aux limites de la ville, tout près du village d’Hochelaga. Sa nouvelle usine comporte une tour dotée d’une horloge sur ses quatre côtés. Le temps devient un aspect important dans le mode de production industriel.

<b>Machine à manivelle pour hacher le tabac, début du 20<sup>e</sup> siècle.</b> Collection Macdonald Tobacco, Écomusée du fier monde
Machine à manivelle pour hacher le tabac, début du 20e siècle.
Collection Macdonald Tobacco, Écomusée du fier monde

 

Le tabac reçu à l’usine doit subir certaines manipulations avant d’être transformé en cigarettes. Avant la mécanisation, différents outils manuels sont utilisés.

<b>Balance, date inconnue.</b> Collection Macdonald Tobacco, Écomusée du fier monde
Balance, date inconnue.
Collection Macdonald Tobacco, Écomusée du fier monde

 

Macdonald Tobacco est reconnu d’abord pour son tabac à chiquer et son tabac à fumer. Ce n’est qu’en 1922 que la compagnie débute la fabrication de cigarettes.

<b>Appareil pour mesurer l’humidité des feuilles de tabac, date inconnue.</b> Collection Macdonald Tobacco, Écomusée du fier monde
Appareil pour mesurer l’humidité des feuilles de tabac, date inconnue.
Collection Macdonald Tobacco, Écomusée du fier monde

 

Les feuilles de tabac sont séchées avant d’être transformées. Il est possible d’en mesurer le taux d’humidité en insérant les feuilles dans un appareil muni de petits capteurs qui pénètrent le tabac.

<b>Paquet de cigarettes longues British Consols, date inconnue.</b> Collection Macdonald Tobacco, Écomusée du fier monde
Paquet de cigarettes longues British Consols, date inconnue.
Collection Macdonald Tobacco, Écomusée du fier monde

 

British Consols est longtemps l’une des marques les plus populaires de l’entreprise.

<b>Paquet de cigarettes Scotch Blends, vers 1950.</b> Collection Macdonald Tobacco, Écomusée du fier monde
Paquet de cigarettes Scotch Blends, vers 1950.
Collection Macdonald Tobacco, Écomusée du fier monde

 

L’entreprise propose un mélange écossais à sa clientèle, pour rendre hommage aux origines du fondateur William C. Macdonald.

Paquet de cigarettes Export, vers 1950. Collection Macdonald Tobacco, Écomusée du fier monde
Paquet de cigarettes Export, vers 1950.
Collection Macdonald Tobacco, Écomusée du fier monde

 

Export est une marque encore commercialisée aujourd’hui, par l’entreprise JTI-Macdonald.

<b>Convention collective ayant appartenue à Émilien Sabourin, 1946.</b> Collection Macdonald Tobacco, Écomusée du fier monde
Convention collective ayant appartenue à Émilien Sabourin, 1946.
Collection Macdonald Tobacco, Écomusée du fier monde

 

Macdonald Tobacco connaît une vie syndicale importante. L’Union internationale des ouvriers du tabac, Local 235, représente les employés de l’usine dès 1942.

<b>Ouvrières à la production de cigarettes, vers 1965.</b> Collection Macdonald Tobacco, Écomusée du fier monde
Ouvrières à la production de cigarettes, vers 1965.
Collection Macdonald Tobacco, Écomusée du fier monde

 

Les femmes sont nombreuses à travailler à la Macdonald Tobacco.

<b>Équipe de balle molle British-Consols, en 1928.</b> Collection Macdonald Tobacco, Écomusée du fier monde
Équipe de balle molle British-Consols, en 1928.
Collection Macdonald Tobacco, Écomusée du fier monde

 

Les loisirs organisés occupent une place importante dans la vie de l’usine. Des équipes de hockey ou de balle molle, portant les couleurs des marques vedettes de la compagnie, s’affrontent amicalement.