Exposition du 10 février au 9 mai 2021

Les Produits Familex ont longtemps fait partie du quotidien de nombreuses familles québécoises et canadiennes. Fondée en 1928 par Roméo Parent et son épouse Laurence Bissonnette, cette entreprise montréalaise fabriquait une vaste gamme de produits domestiques comme des médicaments, des essences alimentaires, des cosmétiques, des produits nettoyants et même des insecticides. Jusqu’au début des années 1980, ce sont des centaines de représentants et représentantes Familex qui ont sillonné les rues des villes et les routes des campagnes pour offrir ces produits aux ménagères.

Découvrez la riche histoire de cette entreprise; de ses produits; de ses installations industrielles; ainsi que celle des hommes et des femmes qui ont contribué à son succès.

 

Familex : Une histoire de famille

Roméo Parent, fondateur de l’entreprise Familex, 1953. Collection Parent, Écomusée du fier monde
Roméo Parent, fondateur de l’entreprise Familex, vers 1953.
Fonds Familex, Écomusée du fier monde.

Roméo Parent : pharmacien-entrepreneur

Pharmacien et entrepreneur, Roméo Parent nait le 30 décembre 1897 à Saint-Elphège, dans l’ancien comté de Yamaska. Il passe cependant sa jeunesse dans le quartier montréalais de Viauville.  Ayant développé des compétences en chimie et en commerce, il s’inspire des compagnies américaines spécialisées dans la vente à domicile de produits d’usage domestique et de préparations pharmaceutiques pour fonder sa propre entreprise.

En 1928, La Compagnie des Produits Familex est lancée et prend place à l’arrière de sa pharmacie, rue Sainte-Catherine Est. C’est le début d’une histoire qui se poursuivra pendant une cinquantaine d’années…

Calendrier Familex 1959, mettant en vedette Michel Parent, petit-fils du fondateur. Collection Parent, Écomusée du fier monde
Calendrier Familex 1959, mettant en vedette Michel Parent, petit-fils du fondateur. Fonds Familex, Écomusée du fier monde.

 

 

 

 


Une entreprise familiale

Les liens sont étroits entre l’entreprise et la famille Parent : dès le début, Roméo Parent est épaulé par son épouse, Laurence Bissonnette, qui dirigera plus tard La Compagnie des Produits Jito, une filiale de Familex. Après le décès de son mari en 1958, elle préside l’entreprise pendant 9 ans.  

La famille Parent est aussi intimement associée à l’image de la compagnie. Les enfants et petits-enfants des fondateurs sont d’ailleurs mis en vedette dans différents outils promotionnels, dont le fameux calendrier annuel.

 

Bienvenue chez Familex!  

Le 1600 De Lorimier : un témoin du passé industriel du Centre-Sud

L’usine Familex, sur l’avenue De Lorimier, vers 1950.
L’usine Familex, sur l’avenue De Lorimier, vers 1950.
Associated Screen News Ltd, Fonds Familex, Écomusée du fier monde.

La première usine est construite à Viauville en 1933, mais l’entreprise manquant de place, elle déménage dès 1943 dans le quartier Centre-Sud, pôle important du développement industriel de la métropole. C’est l’ancienne savonnerie J. Barsalou & Cie qui abritera la production Familex jusqu’au début des années 1980. La cheminée de l’ancienne usine, bien connue des automobilistes qui traversent le pont Jacques-Cartier, demeure encore aujourd’hui un témoin de l’histoire industrielle de Montréal.

À la suite de sa fusion avec une grande entreprise canadienne, Familex vend le  1600 De Lorimier. Le bâtiment, rebaptisé Maison Premier Plan, est alors reconverti pour accueillir des studios de production cinématographique et d’autres organismes œuvrant dans l’univers des médias.

À l’emploi dans l’usine Familex

Des travailleuses collent des étiquettes sur les contenants Familex, vers 1953. Associated Screen News Ltd, Collection Parent, Écomusée du fier monde
Travailleuses du département de la finition avant la mécanisation, vers 1945. Fonds Familex, Écomusée du fier monde.

Dès sa première année active, la gamme Familex offre plus de 150 produits! À l’époque, le travail dans l’usine est organisé autour de quatre grandes étapes : la composition, la fabrication, la présentation et la distribution. Chaque département est dirigé par un chef de section qui se rapporte au président de la compagnie. Autour de ces quatre pôles gravitent les autres sections de l’entreprise telles que les achats, l’entreposage, l’expédition, le service de comptabilité, la division de l’entretien et de la réparation, etc.

En 1953, l’usine Familex compte une centaine d’employés. En 1966, le salaire horaire moyen est de 1,48 $, ce qui représentait, à l’époque, un bon salaire, comparable à ce qui était versé dans d’autres grandes usines du quartier.

 

Des produits de toutes sortes jusqu’à votre porte

La vente à domicile : Monsieur Familex et la brigade de conseillères beauté

Formation de représentants Familex, vers 1953. Collection Parent, Écomusée du fier monde
Bureau des inspecteurs qui supervisent le travail d’environ 175 vendeurs Familex de Montréal et de sa banlieue, vers 1948.
Fonds Familex, Écomusée du fier monde.

C’est grâce à une armée de représentants que Familex vend directement ses produits aux consommateurs. En 1950, ce sont plus de 1000 détaillants qui représentent Familex à l’échelle canadienne. Ces derniers se font promettre un territoire exclusif d’environ 1000 familles qu’ils se doivent de visiter au moins une fois par mois.

 

Assemblée de représentantes de la filiale Régine de France en Abitibi, dans les années 1950. Collection Jacques Parent.    

 

 

 

 

 

 

 

Si le bataillon de représentants a longtemps été composé d’une majorité d’hommes – le vendeur étant communément surnommé « Monsieur Familex » –, les années 1970 voient l’arrivée d’une importante brigade de 3000 conseillères beauté qui se consacrent à la vente de cosmétiques.

 

Illustration tirée de l’A.B.C. Familex, manuel du détaillant, vers 1940.
Fonds Familex, Écomusée du fier monde.

 

 

Une panoplie de produits à usage domestique

Les produits offerts par Familex se répartissent dans 5 grandes catégories : médicaments brevetés, cosmétiques et articles de toilette, produits alimentaires, articles de nettoyage et d’entretien, insecticides et produits de la ferme. À la fin des années 1970, Familex offre plus de 400 items. La confection de produits aussi nombreux et variés exige une quantité importante de matières premières : au plus fort de la production, ce sont environ 6500 éléments différents qui entrent dans leur composition ou qui sont maniés au cours du processus de fabrication!

 

Illustration du calendrier Familex de 1939.
Fonds Familex, Écomusée du fier monde.

 

 

 

 

 

Stratégie promotionnelle  

Afin de rejoindre les consommateurs et les consommatrices, l’entreprise déploie des tactiques promotionnelles variées. En plus des annonces, des réclames et du fameux catalogue illustré, l’entreprise met à disposition des représentants toute une série d’articles promotionnels à distribuer aux clients, tels des livres de recettes ou des calendriers.

 

 

Projet financé dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal conclue entre la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec et avec la participation du gouvernement du Canada.