La commissionneuse

Exposition —
  • 19 février au 1 mars 2015

<b><i>La dame de Lotbinière</i>, élément d’échange épistolaire, 2011.</b><br /> Élise Robichaud-Guilbault
La dame de Lotbinière, élément d’échange épistolaire, 2011.
Élise Robichaud-Guilbault

En utilisant le patrimoine culturel matériel et immatériel, Élise Robichaud-Guilbault revisite le quotidien du peuple québécois du début des années 1900 et met en lumière l’écart séparant le XXe du XXIe siècle. L’exposition La commissionneuse propose un regard sur la calligraphie cursive de nos aïeux, ainsi que sur les divers procédés utilisés anciennement pour accompagner le voyage des mots.

En passant par l’aérostat, le pigeon voyageur, l’échange épistolaire et la carte postale, l’artiste présente différentes explorations prenant naissance autour du geste de l’écriture. L’inventivité particulière de ce qui est donné à voir amène  une relecture des moyens de communication ancestraux et plonge le spectateur au sein d’un temps où le métier de commissionneux était essentiel à la diffusion de la nouvelle.

 

<b><i>Ballon-poste « Le Neptune (1870) »</i>, assemblage, 2013.</b><br /> Élise Robichaud-Guilbault
Ballon-poste « Le Neptune (1870) », assemblage, 2013.
Élise Robichaud-Guilbault

 

 

 

 

<b><i>Éloges</i> (détail), élément d’échange épistolaire, 2011.</b><br /> Élise Robichaud-Guilbault
Éloges (détail), élément d’échange épistolaire, 2011.
Élise Robichaud-Guilbault

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

Logo Ecole-Faculte